SPORT MOTEUR

Toute l'actualité des sports motorisés du Québec et International

Nouvelles motos

Supermoto X Fest 2011 : Maxime Sylvestre et M.A Auger sont à la Fete !

Posted by sportmoteur on August 2, 2011 at 7:44 AM

Départ de la catégorie SmX Pro Open

Supermoto X Fest 2011 à Mécaglisse : Maxime Sylvestre et M.A Auger sont à la Fête !


 

 

 

 

Le circuit Mécaglisse à Notre-Dame-De-La-Merci accueillait le maintenant traditionnel Supermoto X Fest. Une compétition de supermoto qui fait partie du championnat canadien et de l’Eastern North America Canada, (ENAC) une série qui englobe l’est des États-Unis et le Canada.


 

 

La cinquième édition s’est déroulée sous le soleil. Les pilotes pouvaient s’inscrire dans six catégories motos et deux catégories quads.


 

 

 

 

Dans la catégorie reine moto, le SMX Pro Open, Maxime Sylvestre (Kawasaki Ducharme) faisait figure de favori, en l’absence de Dave Arnold, le champion canadien 2010 qui a décidé d’arrêter la compétition cette année.


 

 

 

 

Et Maxime Sylvestre a confirmé en remportant la course, avec une bonne longueur d’avance.


 

 

Derrière lui, Yves Lagacé (Suzuki) de Carignan a confirmé sa bonne forme en prenant la deuxième place, dans un style très spectaculaire et des angles très prononcés.


 

 

 

 

En troisième position, on voyait le retour de Michael Martel (Honda) de Laterrière. Celui-ci était absent en 2010 sur blessure, mais pour une première course en 2011, il se plaçait sur le podium. En quatrième place, Jean Philippe Bégin (Honda) de Québec, faisait une belle entrée dans la catégorie Pro. Il réussissait à contenir les ardeurs de Paul Jutras Rouillard (Yamaha) et d’Andy Cule (Yamaha), un pilote ontarien d’Hamilton.


 

 

 

 

Carl Lalande (Honda) reprenait la compétition en faisant honneur aux techniques qu’il enseigne comme pilote instructeur ici à Mécaglisse.


 

 

 

Victime d’une chute heureusement sans gravité, Daniel Barriault fermait la marche, non sans avoir animé la course avec de belles batailles contre son « chum » Lalande. Il pilotait une Husaberg prêtée par Quad Pro, sortie de caisse et dans sa configuration d’origine. Le vainqueur des H-Games 2009 se disait impressionné par la capacité de la Husaberg à s’intégrer dans une course de ce niveau sans préparation. Il appréciait le nouveau moteur, plus compact qui donne à la moto plus d’agilité et de maniabilité.


Marc-antoine Auger#49  poursuivi par Dany Fiset # 911

 

 

 

 

Chez les Superquads, dans l’ATV/Quad Open Pro, le spectacle était effrayant !


 

Les quads étaient « sur la coche » et les pilotes bien affutés ! Sylvain Arsenault (Honda Arsène Racing), le quadragénaire multiple champion canadien avait ouvert la voie dans les qualifications. Mais le turbulent Marc Antoine Auger avait réussi à se placer en première position de la grille de départ sur son Yamaha G.Force dont la puissance est indéniable.


 

 

 

 

Dès le départ de la finale, M.A Auger avait fait le holeshot, mais tout le groupe était bien compact derrière lui. Dany Fiset (Suzuki Supermoto Deschaillons) tenait la corde, Karl Leblanc (Honda Elka Quad Pro) était à droite, talonné par Sylvain Arsenault et Mathieu Robitaille (Enduro KTM), le champion en titre était à l’extérieur !


 

 

C’est Marc Antoine Auger qui s’élançait sur le saut en premier. Il passait le drapeau à damier en tête, poursuivi « pare-choc à pare-choc » par un Dany Fiset des meilleurs jours. En troisième place, on trouvait Daniel Latour (Honda), le patron de Speed Zone à Salaberry de Valleyfield, qui mettait à profit son entrainement hivernal. C’est lui qui a créé la série Glace X Trême sur glace qui s’est déroulée à Franklin.


 

 

Sylvain Arsenault devait se contenter de la quatrième position. Mais il n’a plus rien à prouver dans le quad de compétition et il se réjouissait de voir les résultats de certains de ses « poulains ».


 

 

Jean François Lachance complétait le Top 5, devant Karl Leblanc trahi par sa mécanique. Éric Girard (Honda Ultimate) prenait la piqure pour le superquad, après un début de saison difficile en MX.VTT. Mathieu Robitaille prenait l’avant dernière position, mais ne s’avouait pas vaincu pour le championnat, car il a une bonne réserve de points.


 

 

 

 

Dans la catégorie Quad Open Amateur, Martin Grenier (Yamaha KMR racing) gagnait la médaille d’or, juste retour des choses pour un habitant de Val d’Or. Il devançait Sébastien Carreau (Honda) et Marc Lalonde (Honda Speedzone).


 

 

 

 

En moto SM 2, Steve Scharfe, (Honda MMA Assur.) a remporté l’épreuve devant Samuel Benoit. À 58 ans, le pilote de Wakefield prenait part à trois classes, et avait remporté les qualifications du samedi en SM1 Open. Un beau message pour les baby boomers qui n’osent pas franchir le pas. Habitué à être le plus âgé des courses, Steve devait céder temporairement sa place de doyen à Gary Di Pietro (Honda Wilwood Motosports), un américain de Bayville qui a écumé tous les circuits Ama et qui revenait du circuit de Spa Francorchamps deux semaines avant. Il avait pris la septième position des qualifications Vétérans 35 et +, mais il n’a pas pu participer à la course pour quelques courbatures. Il n’aurait pas du s’arrêter en route à SRA pour faire un peu de motocross… Ces sexagénaires sont incorrigibles !

Gary Di Pietro, 62 ans, comme l'indique la plaque !

 

 

 

 

Chez les Vétérans 35 et +, Jean-Philippe Bégin s’imposait devant Chris Barendregt (Husqvarna Michelin) et un revenant, Dominic Beauchêne (KTM Promotopièces).


 

 

 

 

Dans l’Open Débutant, Frédéric Bélanger (Honda) sauvait l’honneur du Québec en prenant la plus haute marche du podium devant l’américain George Borrissov (Honda) et l’ontarien Albert Cule (Yamaha).


 

 

 

 

En Open Amateur, Frédéric Coeymans (Enduro Mx KTM, SM Sport), « le stunter belge », voyait ses efforts enfin couronnés de succès, devant François Asselin (Yamaha), un spécialiste de la glace, et Sam Harris (KTM Michelin), un spécialiste des podiums.


 

 

 

 

Avec le SM1 Open, Chris Barendregt accédait à la victoire devant Fréderic Coeymans qui a du batailler fort avec Jerrett Bellamy (KTM Orange Motosport), qui voulait sa part du podium.


 

 

 

 

En avant-midi, les spectateurs ont eu droit au Supermoto Bike Drift, une discipline inventée par François Cominardi, le président de Supermoto Québec. Chaque pilote devait réaliser sa plus belle glisse dans un seul virage. Cette année, plusieurs avaient travaillé le « Une main », une glisse avec la main gauche levée. Mais à l’applaudimètre, c’est Paul Jutras Rouillard (Yamaha Sport 100 Limites) qui a gagné, grâce à de longues « drifts » interminables.


 

 

 

 

La dernière course de la journée était une série Prestige, où les trois premiers de chaque classe s’affrontaient, avec des handicaps. Mais au final, la hiérarchie était respectée et c’était les auteurs du podium SMX Pro Open, qui revenaient dans le même ordre : Maxime Sylvestre, Yves Lagacé et Michael Martel.


 

 

 

 

Franck Kirchhoff, le maitre d’œuvre du Supermoto X Fest a remercié le soleil pour sa présence, ainsi que les nombreux commanditaires : Notre-Dame-De-La-Merci, KTM, Suzuki, Aprilia, Moto-Guzzi, Duroy Racing, Quad Pro, Motos Illimitées, Moto-Route des Laurentides, Pulsion Suzuki, Husqvarna FLM, Bridgestone.

 

Revenez nous voir pour les photos.


Les résultats complets sont ici

Categories: Supermoto, moto