SPORT MOTEUR

Toute l'actualité des sports motorisés du Québec et International

Nouvelles motos

Mondial Enduro Fim Portugal : Aubert et Remes (KTM) remettent les pendules a l'heure

Posted by sportmoteur on April 10, 2011 at 8:10 PM

Johnny Aubert/KTM

Mondial Enduro Fim Portugal : Aubert et Remes (KTM) remettent les pendules a l'heure

10/04/11 - La traditionnelle tournée  inaugurale du championnat « Espagne / Portugal » s’est achevée aujourd’hui à VALE de CAMBRA  pour le plus grand soulagement de pilotes harassés par ces 4 journées intenses de compétition.

La poussière,  la chaleur,  les profondes ornières et le terrain défoncé ont rendu cette 2eme journée du grand Prix POLISPORT du PORTUGAL, très difficile. Et les chutes furent  nombreuses et spectaculaires en particulier dans la spéciale extrême où plus de 5000 spectateurs apprécièrent  la  technicité des meilleurs enduristes mondiaux.

L’Allemand Marcus KEHR (KTM) fur l’un des premiers à abandonner dès l’ENDURO TEST. Diagnostic : Métacarpe  cassé. Et c’est dans cette même spéciale qu’un autre  ténor de la catégorie ENDURO 3, le français Sébastien GUILLAUME (HVA) ira à la faute et sera relevé avec une luxation de l’épaule. Coup dur pour le Vice Champion du monde, déjà blessé cet hiver à cette même épaule et qui voit ainsi tous ses espoirs de coiffer un titre mondial s’envoler …Dans cette catégorie ENDURO 3, le trio «  KNIGHT / NAMBOTIN / AHOLA » poursuivit son incroyable bataille  tout au long de la journée à grands coups de gaz rageurs. Malgré quelques troubles intestinaux Mika AHOLA (FIN - HM HONDA) fit parler sa classe pendant les 9 chronos dominicaux et comme souvent  il réalisa un tour final  exceptionnel qui lui permet de venir à bout de David KNIGHT (GB – KTM) et de Christophe NAMBOTIN (FRA - GAS GAS).

AHOLA résiste à KNIGHT et NAMBOTIN

Joakim LJUNGGREN (SWE - HUSABERG) semble en progression sur l’HUSABERG 2 temps et finit 4eme devant ses coéquipiers TARKKALA (FIN) et MENA (ESP).  « Je me sentais bien mieux qu’hier et je n’ai pas commis d’erreurs dans la  spéciale extrême. Mais NAMBOTIN est vraiment très fort et devrait monter en puissance au fil des courses. Nous allons devoir continuer à travailler avec mon team  en particulier sur le moteur de ma moto avant le Grand Prix d’Italie… »  Avec un total de  97 points au championnat Mika AHOLA est bien l’homme à battre en E3.

Comme hier, Johnny AUBERT (FRA - KTM)  éclaboussa l’épreuve de toute sa classe sur sa 350 KTM et survola la catégorie ENDURO 2. … » Je repars rassuré après ce Grand prix du Portugal. Mais la journée n’a vraiment pas été facile et RENET m’a imposé une forte pression en début de course. J’ai repris 12 points au championnat à Antoine MEO  avec ce doublé succès et comme  la saison est encore longue, l’espoir m’est toujours permis après la grosse déception espagnole « . Pierre Alexandre RENET (FRA - HUSABERG) lui tint  donc la dragée haute jusqu’à la mi course.  C’est le moment que choisit Antoine MEO (F-HVA) actuel leader de la catégorie pour mettre du « gros gaz » et coiffe r l’officiel HUSABERG sur le fil pour la 2e marche du podium. Cristobal GUERRERO (ESP - KTM) termine à une probante 4eme place.

Première victoire pour REMES. 

Si la catégorie ENDURO 2 est une chasse gardée française, la catégorie ENDURO 1 semble réservée aux pilotes finlandais. Eero REMES (KTM), avec son gabarit de jockey a réussi une très belle course et remporte nettement son 1er grand prix de la saison et surtout rappelle  à son compatriote Juha SALMINEN (HVA) qu’il sera bien son grand rival pour l’attribution du titre mondial.  Mais Juha SALMINEN reste plus que jamais le grand favori de la catégorie « Cela a été un bon week-end pour moi et terminer 2eme aujourd’hui  me convient parfaitement  car j’ai  vraiment moins bien roulé qu’hier en particulier dans  la spéciale extrême. Je ne pouvais prétendre à un meilleur résultat mais je repars avec le plein de points ce qui es t le plus important. «.  Matti SEISTOLA (FIN - HVA)  pensait bien terminer 3e  et permettre à la FINLANDE de réaliser un impressionnant triplé mais un câble électrique défaillant en fin de course le prive du podium qui échoue donc à Rodrig THAIN (FRA - HM HONDA) devant Thomas OLDRATI (ITA - KTM)  4eme dont on attendait un peu mieux …

Devancé depuis le début de la saison, le Vice Champion du monde Juniors Jeremy JOLY (FRA - HM HONDA) s’est lui aussi réveillé en catégorie JUNIORS et a livré un duel homérique au finlandais Anti HELLSTEN (KTM). Mais le protégé de Mika AHOLA est réellement intouchable actuellement et s’offre une 4e victoire consécutive avec plus de 30 secondes d’avance…Satisfaction aussi  pour le team YAMAHA O.PONS avec l’accessit de Victor GUERRERO (ESP) 3eme. Romain DUMONTIER (FRA - YAM) termine à une belle 4eme place, position  qu’occupa longtemps le malheureux Benoit FORTUNATO (FRA - YAM) victime lui aussi d’une luxation acromio-claviculaire en fin de course.

En route vers la SICILE….

Héros national hier, un peu à la peine physiquement aujourd’hui, le tout jeune portugais (18 ans)  Luis OLIVEIRA (YAM) n’a pu rééditer sa victoire de la veille dans la FIM YOUTH CUP 125cc et c’est l’Italien Jonathan MANZI (KTM) qui signe sa 3e victoire de la saison.

Pas de changement en catégorie féminine où Ludivine PUY (FRA - GAS GAS) devance une nouvelle fois Laia SANZ (ESP - HONDA), Blandine DUFRENE (FRA - GAS GAS) et Geraldine FOURNEL (FRA - KTM)

Après 2 grands prix très riches en rebondissements et coups de théâtre, la caravane du MAXXIS FIM ENDURO WORLD CHAMPIONSHIP va  pouvoir souffler quelque peu  et tirer les enseignements d’un  début de saison très disputé. Le prochain Grand Prix en Italie s’annonce d’ores et déjà comme déterminant  dans la course au titre. Rendez vous donc à FRANCAVILLA di SICILIA les 14 et 15 MAI pour un rendez vous « explosif » au pied de l’ETNA !!

 Source texte et photo : Fim-live.com


Categories: Enduro