SPORT MOTEUR

Toute l'actualité des sports motorisés du Québec et International

Nouvelles motos

Marc Coma : Victoire a la reguliere sur Despres. 2 KTM devant Yamaha

Posted by sportmoteur on January 15, 2011 at 11:51 AM

Photo Red bull photofile


Marc Coma : Victoire à la régulière sur Despres. 2 KTM devant 1 Yamaha sur le podium :



Sur l'ultime spéciale du Personal Dakar Argentina Chile, Marc Coma a paraphé son troisième succès sur l'épreuve en contrôlant Cyril Despres. Cette route sans difficulté a en revanche viré au cauchemar pour « Chaleco », qui a laissé filer la troisième place du général à Helder Rodrigues sur une casse mécanique.


La grande inconnue du Dakar était l’obligation d’une vraie cylindrée 450cc, pas d’une moto de plus forte cylindrée « bridée ». Chacun attendaient KTM au tournant, mais la marque autrichienne a démontré sa fiabilité, aidée il faut le reconnaître par deux pilotes d’exception.


Il ne fallait surtout pas trembler. Sur la route de Santiago de Baradero,Marc Coma s'est lancé avec une avance de plus de 16 minutes au général sur son plus fidèle rival, Cyril Despres. Le risque de voir ce matelas éventré à la loyale par le tenant du titre étant quasi-nul, la spéciale du jour présentait surtout un enjeu de concentration. Sur les longs bouts droits à avaler, le Catalan, qui ouvrait la piste, a foncé avec application. Despres, poursuivant confronté à son impuissance sur ce dernier exercice, n'a pu que recoller aux roues du vainqueur annoncé. Le leader du classement général depuis l'étape 4 s'est contenté de contrôler son adversaire, à qui il ne concède qu 'une minute et demie. Sur l'ensemble de la course, le retard s'élève à 15'04'' pour Despres,qui aura bien du mal à digérer les 10 minutes perdues sur une pénalité bêtement encaissée. Coma, lui, peut en tout cas revendiquer le sans-faute : sa maîtrise du sujet lui vaut une troisième victoire sur le Dakar. Ils sont maintenant à égalité.


 

La troisième marche du podium semblait également promise, au Chilien Francisco Lopez, qui avait d'ailleurs terminé à ce niveau l'édition précédente. Avec 43 minutes d'avance sur son premier poursuivant la cause était entendue. Le coup de massue est pourtant tombé sur « Chaleco », avec la casse d'un amortisseur au kilomètre 159, soit à 22 pions de l'arrivée.

Sur la ligne d'arrivée, Helder Rodrigues, qui vient de signer le deuxième temps de la spéciale avec 5'' de retard sur Verhoeven, compte les minutes. Malgré l'aide d'Alain Duclos, qui tire « à la ficelle » son leader, « Chaleco » n'atteint la ligne d'arrivée qu'à13h23. Bien trop tard (exactement  29 minutes) pour sauver sa troisième place,que le Portugais lui ravit. Après Aprilia en 2010, c'est donc une Yamaha qui se place derrière les deux KTM de tête. Pour Rodrigues, 4ème l'année dernière, les promesses sont tenues.


Source Dakar.com

 

 

 

 


Categories: Rallye