SPORT MOTEUR

Toute l'actualité des sports motorisés du Québec et International

Nouvelles motos

Dakar Jour 9 : Jonah Street, ?tape surprise, Coma toujours leader

Posted by sportmoteur on January 12, 2011 at 9:21 AM



Dakar Jour 9 : Jonah Street, étape surprise, Coma toujours leader :


Le départ en ligne donné pour les motards a modifié le scénario traditionnel des étapes du Dakar.

Jonah Street remporte à Copiapo une victoiresurprise, tandis que le duel entre Coma et Despres n'a pas connu de réelle évolution.

Les motards du Dakar ont vécu dans la région de Copiapo une journée à part, débutée par un atypique départ en ligne et passée à escalader des cordons de dunes séparés par de larges vallées. Mais dans cette configuration,même les pilotes d'élite perdent leurs repères habituels et s'exposent à des déconvenues.

La première vague de dix pilotes s'est lancé sur la spéciale avec assurance. Au bout d'une vingtaine de kilomètres, c'est avec la même certitude que neuf d'entre eux ont opté pour le mauvais cap et commis la faute qu'ils n'allaient jamais réparer.

Seul Helder Rodrigues, le vainqueur d'Arica, avait trouvé la bonne interprétation du road-book. Le Portugais semblait alors se diriger vers un nouveau succès. Mais le destin en a décidé autrement. Au km 225, une panne d'essence stoppe Rodrigues, éliminé des débats du jour. Surtout,derrière lui, un des pilotes de la troisième vague de départ a surgi. Jonah Street a mené pendant toute la spéciale une véritable charge pour rejoindre les meilleurs. Sur la ligne, il signe le meilleur temps avec 3'36'' d'avance sur Frans Verhoeven, et remporte sa deuxième spéciale sur le rallye après sa victoire en 2009 à San Rafael.

 

Dans cette chevauchée désertique, les leaders du classement général sont restés discrets. Ni Marc Coma, ni Cyril Despres n'ont eu l'inspiration qui aurait pu payer au km 21. Ils ont ensuite assumé leur rôle en menant pour l'essentiel la troupe dans cette boucle autour de Copiapo. La difficulté de s'échapper au sein d'un peloton a anéanti les velléités offensives de Despres, mais aussi de Francisco Lopez. Dès lors, la hiérarchie reste inchangée : Coma trône toujours avec une avance de 8'14'' sur Despres, et de 23'33'' sur le pilote chilien, qui disputait sa dernière spéciale de l'année au pays.


Source Dakar.com, photo Redbull photofile

 

 


Categories: Rallye