SPORT MOTEUR

Toute l'actualité des sports motorisés du Québec et International

Nouvelles motos

Deux nouvelles franco/fran?aises : Le Japon ? la rescousse du Mondial du 2 roues de Paris ? La FFM a la rescousse du circuit Carole

Posted by sportmoteur on November 25, 2010 at 12:05 AM
 

.

Deux nouvelles franco/françaises :

.

- Le Japon à la rescousse du Mondial du 2 roues de Paris ?

.

Le 18 novembre, lors d'une réunion entre importateurs et constructeurs, il a été confirmé la tenue du Salon de la moto de Paris en 2011.

.

Il est à noter que la dernière édition du Mondial du deux-roues date de 2007. Alors comme annoncé en exclusivité début septembre sur notre site ici le mondial revient en 2011, du 30 novembre au 4 décembre, Porte de Versailles.

.

Thierry Hesse, le commissaire général du Mondial annonce que l'édition 2011 se tiendra dans les halls 5, 6 et, 8, au lieu des traditionnels halls 1 et 2. Ce qui diminuera de 15 000 m2 la superficie de ce Mondial. D'habitude ce mondial s’étalait sur 50 000 m2 et il passe pour 2011 à 35 000 m2. Ce retour pour 2011 est soutenu et pousser par la branche moto de la Chambre syndicale industrielle Auto et moto (CSIAM), qui est présidé par Éric de Seynes, (le boss de Yamaha Motor France).

.

Alors maintenant je vais vous expliquer mon titre. Voici retranscrit une conversation "OFF" que j'ai eu avec un acteur de la moto que va appelé "XX", qui connaît bien ce milieu des salons (non, non, ce n’est pas Éric de Seynes). Il en ressort une évidence imparable de géopolitique/financière, que j'explique depuis des années.

.

- Moi : "XX, demandes-toi pourquoi les quatre grands constructeurs japonais devraient poussés à un retour en France d'un Mondial, sur un nouveau format"

.

- XX : "C’est un des trois plus grands salons mondiaux, par ordre d'importance : le premier est l'EICMA de Milan qui a lieu tous les ans, suivi d'Intermot à Cologne, annuel lui aussi. Ensuite il est vrai qu'en termes d'aura et de visites, celui de Paris suivait. Par contre il était en intermittence avec celui de l'auto"

.

- Moi : "Ok avec toi Paris arrive en troisième position en Europe. il faut savoir que les formats des salons motos Outre-Atlantique, Suisse, Australien, etc … reste des salons nationaux/locaux. Alors pourquoi l'industrie Moto Japonaise n'utiliserais pas le Mondial de Paris ?

.

L'industrie moto Allemande soutient à 200% le salon "Intermot" de Cologne, idem pour l'industrie Italienne avec l’"EICMA" de Milan. Cela explique que ces deux salons sont des poids lourds dans leur genre. Je rajouterai aussi en demi-teinte le salon Anglais de Birmingham le "NEC Bike Show". Cela reste un salon de moindre importance que les deux autres "mais soutenu par l'industrie anglaise qui revient en forme ces dernière années". 

.

Effectivement les grands constructeurs européens sont en Allemagne, Italie et Angleterre. Alors pourquoi l'industrie Japonaise soutiendrait les salons de ces concurrents, quand il pourrait avoir leur propre vitrine avec un Salon, d'envergure et seul le Mondial de PARIS, peut répondre à ce besoin. De plus l'industrie moto Française étant ce qu'elle est …. " (NDLR : Bruno ne dis pas ça, il va y avoir de l’électricité dans l’air…;) ;))"

.

Mon analyse est loin d'être absurde et mérite que l’on s’y attarde un instant, peut être un jour, les JAPONNAIS VONT CE REVEILLER AU SALON DE PARIS ....

.

Espérons que ce futur Mondial de Paris avec ce nouveau format et ces synergies annoncées donne envie aux constructeurs et promoteurs de pérenniser celui-ci annuellement. Il est permis de rêver NON ?

.
.

- La FFM a la rescousse du circuit Carole

.

Ce 27 Novembre lors de la conférence de presse sur le Bilan FFM 2010, Jacques Bolle, le président de la Fédé Française de Motocycle a annoncé sa prise de participation pour sauver le Circuit Carole. Pour garder un caractère social à ce circuit il laisse le Stand FFMC sur place. Il a annoncé aussi des travaux pour une remise en conformité du Circuit.

. 

Deux bonnes nouvelles pour la Moto en peut de temps, mais lors de cette conférence Jacques Bolle à émis un crainte sur les épreuves d'enduro local car les textes réguliers gouvernementaux sur l'environnement, coûtent cher aux organisateurs pour une mise en conformité avec celles-ci. Il a également émis une forte inquiétude sur l’avenir de la pratique moto sportive en France, qui est de plus en plus attaquée par les lobbyings environnementaux ou encore avec la loi Natura 2000.

.

Espérons qu'encore une foi cette traversé de désert motophobe de tous poils de notre Monde et cela quelque soit le continent soit rapide et que demain la moto redevienne une passion encore légale quelle que soit sa pratique.
.

@ + Le Taz

Categories: Divers