SPORT MOTEUR

Toute l'actualité des sports motorisés du Québec et International

Nouvelles motos

ISDE, Mardi, jour 2 : Une chaude etape en Sardaigne.

Posted by sportmoteur on October 1, 2013 at 9:00 PM

ISDE, Mardi, jour 2 : Une chaude étape en Sardaigne.


Par Michel Falardeau texte et photo, recueilli par François Cominardi


Ce mardi était une belle journée ensoleillée. Avec trop de soleil même, car cela amène beaucoup trop de poussière. Un blessé grave dans la spéciale 5 a fait que tous les coureurs suivants ont été bloqués pendant 15 minutes. Les derniers ont fini avec le soleil dans les yeux et toujours avec la poussière qui empêche de bien voir la piste. Une chaleur difficile à supporter et des montées rendu plus difficiles à cause du passage de 1200 coureurs. Le soleil trop bas a également causé des accidents sur la route. Les derniers coureurs sont arrivés après 18 heures.


Tyler Muray est monté d’une position soit à la 36ème dans le trophée junior. Il est toujours le meilleur canadien.


Phillipe Chainé a gagné 3 positions, il a changé les réglages de sa moto, ce qui lui permet de mieux la contrôler. Elle ne chasse plus de la roue avant et il s’habitue tranquillement à son manque de puissance.


Ty Mckenna est passé de 56ème à 48ème juste devant Jarred Stock qui a chuté fortement dans une spéciale, ce qui lui vaut un gros hématome sous l’œil droit.


Chez les dames, Shelby Turner est en 6ème position.


Lexi Pachout est à la 11ème place et Félicia Robichaut au 16ème rang. Cette avant-dernière place est le résultat d’une chute.


Félicia est tombée lourdement. Elle a tordu son disque avant et cassé son levier d’embrayage. Ce soir, elle s’est bien débrouillée à la mécanique, en changeant son disque et le pneu avant en moins de 15 minutes.


L’organisation a coupé le temps sur 3 points de vérifications. Par conséquent, les coureurs roulent à fond sur la route ouverte entre les spéciales, au risque d’accidents et de contraventions.


Si on compare cette course avec le Mexique, c’est deux heures de moins par jour, 5 fois plus de route, des montagnes plus petites, pas de trous de boue, mais des spéciales défoncée sur tout le parcours, ce qui ne permet pas de s’assoir sans en souffrir.


Mercredi promet d’être difficile avec en particulier une bonne montée en lacet.


Ce mardi, le père d’un pilote italien est décédé dans un accident de la route, pendant qu’il suivait la compétition. Walter Roggieri (58 ans) a perdu le contrôle de sa moto et percuté une barrière routière. Un moment de recueillement sera observé demain avant le départ.

 

 


Categories: Enduro